Dans le cadre du plan de prévention des départs non souhaités en Belgique, l’E.P.M.S de l’Ourcq a répondu à un avis de mise en concurrence en proposant une extension de 12 places de son Centre d’Accueil de Jour dont 3 places médicalisées.

Les adultes accueillis seront essentiellement jeunes seine et marnais. Cette extension vient répondre aux demandes émises par des parents d’adultes en situation de handicap, qui sont à la recherche d’un établissement pour leur enfant. Parmi ces demandes, certaines concernent des adultes qui sont maintenus en établissement pour enfants type IME, faute de place disponible, se retrouvent au domicile de leurs parents, soit en raison d’une rupture récente de parcours, soit parce que ceux-ci n’ont pas encore trouvé de place dans un établissement adapté.

Le projet a été élaboré avec l’E.P.M.S Fondation Hardy de Fontenay Trésigny qui présente un déploiement identique de places afin de répondre au mieux aux besoins du territoire seine et marnais.
Cette extension devrait être mise en place, pour l’EPMS de l’Ourcq, au 1er septembre 2022 dans les nouveaux locaux de l’Avenue des Sablons Bouillants à Meaux.

Le plan de prévention des départs non souhaités en Belgique et les résultats de l’avis de mise en concurrence sont disponible dans le lien ci-dessous.

https://www.iledefrance.ars.sante.fr/plan-de-prevention-des-departs-non-souhaites-en-belgique-1-661-solutions-nouvelles-pour-les